Pour pouvoir garder le contact de Février 2006 à Mars 2007, je vous invite à consulter mon modeste journal de bord, afin de partager avec vous mon expérience au Rwanda...

27 juin 2006

Toujours au Rwanda...

Au Rwanda, j’ai appris qu’il n’était pas de coutume pour les femmes de crier ou de partager leur souffrance au moment de l’accouchement. C’est même assez mal vu et si une femme le fait, on supposera tout de suite qu’elle est congolaise (sic)…!!!

Au Rwanda, il est interdit, pour une raison qui m’échappe un peu, de porter des tongs dans la rue (sauf bien sur si vous n’êtes pas rwandais) sous peine d’amende !

Au Rwanda, les sacs en plastique ont été interdits depuis plusieurs années maintenant et là encore, amende possible si on vous voit vous balader avec dans la rue. Au passage de la frontière avec l’Ouganda, un inspecteur des douanes est même monté dans notre bus s’assurer que personne ne faisait entrer illégalement des sacs en plastique au Rwanda… !

Au Rwanda, à Kigali en tout cas, parce que c’est une ville relativement petite, il n’est pas rare de voir le Président, Paul Kagame, circuler dans son convoi officiel. Je l’ai déjà vu 3 fois et on m’a dit qu’on pouvait aussi l’apercevoir parfois conduisant sa propre voiture !

Au Rwanda, on continue encore aujourd’hui à découvrir des corps datant du génocide de 1994. Le mémorial de Kigali et ses tombes communes constitue la dernière demeure de ceux dont il est impossible de déterminer l’identité.

Au Rwanda, après le génocide, des tribunaux populaires appelés Gacaca, ont été mis en place afin de juger les nombreuses personnes impliquées dans les massacres de 1994. Les citoyens rwandais sont tenus d’y participer au sein de leur quartier ou de leur district.

Au Rwanda, les minibus qui parcourt Kigali et le pays sont souvent personnalisés par leurs chauffeurs… "God Bless", "Jesus", "Drogba", "Houston Rockets", "Le taxi des Amis" ou encore "Love and Unity" sont quelques unes des inscriptions que j’ai relevé depuis que je suis là.

Au Rwanda, je l’ai déjà dis, les prénoms ont bien souvent une signification. J’aime les noter car ils sont souvent originaux : Prince Charles, My Baby, Bienvenu, Bonheur, Aimable, Capitaine, Consolée, Epiphanie, Fontaine ou encore mon préféré : Inédit !

Au Rwanda, à Kigali tout du moins, les routes sont nettoyées tous les jours de tout : des détritus, des feuilles, de l’herbe coupée et aussi de la poussière… ! Tous les matins, le long de la route qui me mène en 15 minutes au travail, je croise des dizaines et des dizaines de femmes et d’hommes employés pour la journée par la ville pour dépoussiérer et nettoyer Kigali. Le long des artères principales goudronnées tout du moins, c’est sans doute la ville la plus ordonnée et propre que j’ai visité ! Ce n’est pas la même histoire quand on quitte le bitume mais j’ai vu bien pire en France !

Au Rwanda, la passion pour la Coupe du Monde n’a pas transformé le pays de façon exubérante mais les matchs du jour sont souvent au cœur de mes conversations avec les chauffeurs de moto ou de taxi…! Les favoris sont ici les pays africain bien sur, le Brésil et parfois la France ! Parfois au contraire, la France n’est pas vraiment soutenue, cela dépend à qui l’on s’adresse…

Au Rwanda, j’y suis depuis plus de 4 mois et pour encore 8 mois, c’est court et long à la fois…

1 Comments:

Anonymous Natch said...

Inédit... j'adore. J'en ris encore.

12:56 AM

 

Enregistrer un commentaire

<< Home