Pour pouvoir garder le contact de Février 2006 à Mars 2007, je vous invite à consulter mon modeste journal de bord, afin de partager avec vous mon expérience au Rwanda...

17 avril 2006

Week-end de Paques

Tout d'abord bonjour !

Je sais que je n'ai pas donné de nouvelles depuis quelques temps alors je me rattrape… (c’est pratique l’ordinateur ça corrige tout seul parce que moi, "rattrape" je l’aurais écrit avec deux "p"…)

Long week-end de Pâques qui marque également la fin de la semaine de commémoration du génocide de 1994. Vous pouvez l’imaginer, l’ambiance à Kigali était très particulière toute cette semaine. Difficile à décrire, la musique est quasiment interdite et la radio et la télévision ne passent que des programmes (souvent très très durs) qui traitent du génocide.

Vendredi étant férié, nous sommes partis avec Kirsti et Laura, amie écossaise qui travaille au PAM, pour la charmante ville de Byumba au Nord de Kigali, prés de la frontière avec l’Ouganda. Byumba est une ville de montagne célèbre pour ses plantations de thé à flanc de collines. Trajet toujours folklo mais fatiguant et pas très confortable dans les minibus qui, pour une somme très modique, vous transportent à travers le pays. Mauvaise surprise à l’arrivée sous la pluie et dans le brouillard : l’hôtel est fermé définitivement… ! Mais le diocèse nous accueille pour la nuit. Byumba, c’est le Rwanda comme on se l’imagine : le brouillard dans les vallées, les collines à perte de vue avec cultures en terrasses, c’est un endroit vraiment superbe. Il fait beaucoup plus froid à Byumba (2200 mètres d’altitude) et ça n’est pas désagréable de mettre un pull et de dormir sous des couvertures… !
Les vélos remplacent ici les mototaxis de Kigali et notre peloton déclenche la surprise et des rires gentiment moqueurs. Debout à l’aube pour le lever du soleil sur les collines environnantes avant de partir en ballade à flanc de colline accompagné d’enfants toujours amusés de croiser trois Muzungus en vadrouille… !

Mais tout n’est pas rose bien sur. Les stigmates du génocide sont encore visibles, notamment ville, ou il n’est pas rare de croiser des victimes meurtries dans leur chaire. Je me rends compte d’ailleurs que j’ai en quelque sorte filtré l’information sur ce blog en ne partageant finalement que les bonnes choses avec vous ! Il y en a beaucoup c’est vrai, mais parfois…


Le monde est petit. Mais alors vraiment petit !
Samedi soir, j’étais invité à un anniversaire dans un restaurant à coté de chez moi. Beaucoup d’expatriés travaillant en ONG ou pour l’ONU étaient notamment présents. Et voilà que je vois arriver Carole avec qui j’ai étudié pendant 3 ans à Aix-en-Provence, avec qui j’ai passé mon Grand Oral et avec qui j’ai passé de nombreuses soirées… ! Nous avions le même groupe d’amis à Aix et voilà que nous avons le même groupe d’amis ici à Kigali… Elle travaille depuis plus d'un an ici pour le HCR.

Dimanche, pour respecter la tradition, nous avons organisé une chasse aux œufs de Pâques dans le jardin de Guillaume, un ami suisse. Tradition inconnue ici au Rwanda mais qui a donné lieu à une sévère bataille, le chocolat étant une denrée rare ici !

La suite au prochain numéro…

1 Comments:

Anonymous natch said...

C'est marrant ça ! J'imagine que Carole connaît beaucoup de gens sur place qu'elle va te présenter... Pas d'oeufs en chocolat pour moi cette année, j'ai failli à la tradition. T'as fini ton Toblerone ?...

12:08 PM

 

Enregistrer un commentaire

<< Home