Pour pouvoir garder le contact de Février 2006 à Mars 2007, je vous invite à consulter mon modeste journal de bord, afin de partager avec vous mon expérience au Rwanda...

07 juillet 2006

Welcome to Uganda !

Deuxième escapade en dehors du Rwanda ce week-end, mais toujours la même destination : l’Ouganda.

Et quel pied ! Ahhhhhhhhh… Pour différentes raisons qui se complètent, il était grand temps de :

1) faire un break et se changer les idées
2) quitter le Rwanda, même brièvement
3) partir à l’aventure dans une ville inconnue
4) faire des courses dans un supermarché…

Tout ça, c’est possible à Kampala, capitale de l’Ouganda !!!

Donc, comme nous avons ENFIN récupéré nos passeports à l’immigration vendredi (Mille fois merci Seraphine !) et que le mardi 4 juillet est un jour férié au Rwanda, Kirsti et moi avons pris le lundi pour se payer un long week-end à Kampala, accompagnés à la dernière minute par Aemelia, stagiaire américaine à l’UNICEF.

Départ de Nyabugogo, la gare centrale de Kigali, le temps de voir le soleil se lever et c’est parti… ! La musique de mon Ipod accompagne le trajet en bus jusqu’à la frontière pour ma deuxième entrée à pied en Ouganda… Le trajet jusqu’à Kampala est plutôt long, presque 9 heures en tout. Le paysage change à mesure que l’on monte vers le Nord. On traverse même l’Equateur ! Tout est beaucoup plus sec, on traverse des paysages africains tels qu’on se les imagine, herbe jaune et acacias. Le bus s’arrête dans quelques villages peuplés d’éleveurs et d’agriculteurs et est immédiatement assailli de vendeurs d’oignons (!), de bananes et de brochettes de chèvres embrochées sur de grands pics de façon à atteindre les fenêtres du bus !

Kampala est la capitale de l’Ouganda, c’est une ville beaucoup plus grande que Kigali, peuplée de plus de deux millions d’habitants. Pour atteindre le centre ville, on traverse de nombreux quartiers d’habitation ou commerçant. Ce qui nous frappe c’est à quel point la ville est sale et semble beaucoup plus pauvre en comparaison à Kigali. Le centre ville est composé de grands immeubles commerciaux, de petites échoppes et d’un trafic assez chaotique à première vue. Rien à voir avec Kigali vraiment, on a ici le sentiment d’être dans une métropole bruyante, vivante, dynamique, sale aussi. Mais ce regain d’animation m’enthousiasme après 5 mois passés au Rwanda, qui semble si paisible à coté !

A la descente du bus, il a fallu que nous tombions sur le seul taxi de Kampala, peut être de toute l’Afrique, qui parle couramment norvégien !!! Kirsti nous fait donc la traduction pour une courte visite guidée jusqu’à notre auberge de jeunesse ou "Backpackers" comme l’on dit en anglais. Très belle piscine, bar/loundge/restaurant superbe, un peu de confort que nous acceptons bien volontiers ! Et quelle émotion le soir de voir la France renverser le Brésil de belle manière entourés de nombreux expatriés et Ougandais !

Ce week-end a surtout été l’occasion de se promener dans une grande ville animée, de faire un peu de shopping dans une galerie marchande "à l’occidentale" (c’est fou comme une chose aussi insignifiante que ça a pu nous enthousiasmer… !) et pour ma part, de faire quelques repérages pour un voyage que je prévois de faire à travers l’Ouganda en septembre. Nous avons également profité des restaurants de Kampala (japonais, rendez-vous compte !) et retrouvé certains collègues de Right to Play qui travaillent dans le pays.

Bref, super week-end, bien dépaysant mais un peu court pour un tel trajet. Le retour a même été un peu plus long surtout en raison d’une longue attente à la frontière (il faut bien laisser le temps aux agents des douanes rwandaises s’assurer que personne n’introduit de sacs en plastique dans le pays…!).

J’ai adoré Kampala, j’ai vraiment aimé l’accueil des gens et leur gentillesse et surtout, surtout, quel bonheur d’être anonyme à nouveau, de ne susciter aucune attention ! C’est drôle, c’est une ville beaucoup plus bruyante, polluée, animée que Kigali, mais en même temps plus détendue et accueillante. C’est mon impression en tout cas. Le Rwanda est un chouette pays mais nerveusement fatiguant, pour plein de raisons que j’ai toujours autant de mal à formuler. Mais le contraste est saisissant. Et l’accent anglais des Ougandais un véritable régal !

J’ai hâte d’y retourner pour 10 jours de vacances très attendues au cours desquels je projette de découvrir des îles sur le Lac Victoria, de faire du rafting sur le Nil et j’espère de partir en safari dans le nord du pays, pas très loin de la frontière avec le Soudan. Maintenant que j’ai récupéré mon passeport, tout est envisageable !!!

Bon, ce message est assez long comme ça je pense, à bientôt tout le monde !

Et Allez les Bleus dimanche évidemment !!!

1 Comments:

Anonymous natch said...

C'mon France !!!

9:00 PM

 

Enregistrer un commentaire

<< Home